AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une baignade peu banale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lumi De La Panard
Etudiante en 1ère Année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2
Filière : Médicomagie
Option Obligatoire : Théâtre
Ascendance : : sang pur
Date d'inscription : 03/07/2008

Grimoire du Sorcier ~
Humeur: Rock on Rock on
Bourse: 25 Gallions
Post-it:

MessageSujet: Une baignade peu banale   Sam 5 Juil - 0:48

Il faisait grand soleil et pourtant il n’était que 7 heures du matin, c’était un samedi du mois de juillet. Le seul cours de la matinée pour Lumi n’était que de 10h à 11h, ce qui cassait toute la matinée pour faire quelque chose. Pour une fois, elle n’était pas sortie la veille et s’était levé très tôt. Elle avait observé le levé du soleil depuis son lit et était de bonne humeur dès le réveil (pour une fois). Elle prit sa douche, son petit déjeuner, remplit son sac de cours et son sac de sport. Elle avait décidé de profiter de la chaleur.

Arrivée dans l’enceinte de l’université elle se dirigea vers les serres. Elle avait remarqué à plusieurs reprise une piscine qui avait quasiment la taille d’un lac mais personne ne s’y baignait jamais. Elle fit le tour du bassin au pas de course essayant de trouver un panneau d’interdiction de se baigner mais n’en trouva pas. Elle s’arrêta à un endroit très ensoleillé, sortit sa baguette et fit apparaitre une chaise longue en bois. Elle sortit sa serviette de plage de couleur mauve et l’étendit sur son siège. Elle enleva sa jupe et son t-shirt pour laisser apparaitre un bikini turquoise. Elle tourna la tête à gauche, à droite, toujours personne.

D’un coup de baguette, encore une fois, elle fit apparaitre une douche de fortune, idéale pour s’acclimater à la température de l’eau avant d’y nager. Après être passé sous la douche elle descendit une à une les marches de la piscine l’eau allant de ses chevilles, à ses genoux puis à ses cuisses elle s’immergea totalement et commença à nager pour arriver dans des eaux beaucoup plus profondes et de moins en moins bleues.

C’est alors que son pied fut retenu par une chose gluante qui l’enserrait de plus en plus. Comme une corde visqueuse mais elle n’arrivait pas à voir ce que c’était ni à dénouer la chose. Bien évidement dans ses moments là, la baguette magique est sur le bord, attendant sagement et ne vient pas à son maitre gentiment. Plus le temps passait plus la force de la chose était puissante et plus Lumi avait du mal à remonter à la surface. Mais à présente elle savait ce qui l’attirait vers le fond… un calamar geant. Elle tenta alors un :

"A glllppp l’aide glppppp !"

Cependant elle avait peu d’espoir de rencontrer quelqu’un à une heure si matinale et en ce lieu si désert à l’ordinaire. Elle lutait donc pour essayer de se rapprocher du bord afin d’attraper sa baguette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanderlun Vertvallon
Etudiant en 1ère année
avatar

Masculin
Nombre de messages : 34
Age : 39
Filière : Métamorphose
Option Obligatoire : Théâtre
Ascendance : : Mêlé
Date d'inscription : 03/07/2008

Grimoire du Sorcier ~
Humeur: Irish Irish
Bourse: 25 Gallions
Post-it:

MessageSujet: Re: Une baignade peu banale   Sam 5 Juil - 22:34

Un samedi à 7 heures du matin... Pas vraiment l'heure idéale pour se retrouver en mauvaise posture, jamais personne ne passait dans le campus à une heure aussi matinale. Enfin, presque personne. Un chant se fit entendre aux abords des serres, brisant le silence et faisant s'envoler un duo de moineaux qui crut se trouver face à la fin du monde, rien que ça !

" A nation once agaaaain ! And Ireland one day will be, a nation once agaaaain ! Je vous hais tous bande de buveurs d'eau chaude ! "

Visiblement, la dernière phrase avait plutôt été proférée dans un anglais quasiment méconnaissable, tant la voix qui avait prononcé ces paroles était usée par... la fatigue, oui, c'est bien cela, la fatigue ! Son propriétaire ne mit pas longtemps à apparaître au détour d'un chemin du campus : un Fanderlun à peine débraillé, sa chemise blanche jadis impeccable dorénavant maculée de taches de toutes sortes, toutes plus suspectes les unes que les autres. Etrangement, il n'était pas plus dépeigné que d'habitude, ceci prouvant à quel point le "d'habitude" faisait peur à voir. Il tenait à la main une pinte vide, cadeau d'un pub voisin, sur lequel était inscrit en grosses lettres vertes : "NE PAS BOIRE AVANT LA ST PATRICK". Il avait trouvé l'idée follement amusante et s'était fait offrir le verre vide par la jolie barmaid au sourire charmeur qui l'avait servi toute la soirée. Marg... ou Meg... Ah oui, Megan ! Elle avait même noté son numéro de téléphone sur la paume de sa main avant qu'il ne parte, cette main qu'il avait utilisée pour essuyer la flaque de bière qui menaçait de couler sur son pantalon, à un moment de la soirée. Dommage, peut-être faudrait-il qu'il y revienne avec un papier et un stylo indélébile, la prochaine fois.

Farfouillant dans son esprit embrumé, il plissa les yeux tant l'effort de concentration fut intense. On était samedi. Le samedi, il avait cours, s'il se souvenait bien. Un truc sympa, enfin, il croyait. C'était à 9h. Donc, si ses calculs étaient bons, il avait deux heures devant lui, soit une heure de repos bien mérité après cette soirée riche en événements alcoolisés, et une heure pour se rendre présentable : passer un t-shirt neuf et dire bonjour au bac à douche, s'il avait le temps. Après ce cours, c'était le week-end... et la fête ! Un large sourire éclaira son visage à cette évocation : avec de la chance, peut-être que Megan aurait un moment à lui accorder, entre deux pintes. Il allait reprendre son chemin vers le bâtiment C, lorsqu'une sorte de cri attira son attention, sur sa gauche. Oh, il y en avait qui continuaient la fête ? Sans le lui dire ? Sacrilège ! Il se dirigea environ dans la direction de la piscine, vu que dans la nuit des gens s'étaient amusés à créer des collines et des trous dans la pelouse du campus, rien que pour l'embêter lui. Pff... Que de détours à faire alors que c'était plus simple d'aller tout droit, je vous jure !

Arrivé là, son esprit sortit brusquement des nuages à la vue de deux choses hautement intéressantes : un t-shirt et une mini-jupe posées sur le bord, près d'une serviette à la couleur des plus féminines. Une fille... en maillot ! Et qui appelait à l'aide, ou alors elle s'y prenait vraiment très mal pour nager : elle éclaboussait partout, montant et descendant sous la surface sans avancer d'un pouce. Avec un grand sourire légèrement éthéré, le chevalier blanc (enfin presque) s'approcha du bord et lui parla avec une voix d'un calme étonnant pour le contexte :


" Salut. Je dois te dire que.... tu sais pas nager toi. Tu t'y prends mal. C'est comme ça qu'il faut faire, tu tends...les mains et tu pousses. Mais horizontalement. Là, tu pousses verticalement, ça sert à rien. Ou alors pour s'envoler, mais tu peux pas. T'es pas un oiseau, alors t'as pas le... droit. Moi je suis Fanderlun et toi... tu vas te noyer si tu continues. Sors, tu sais pas nager. "

Il s'agenouilla près du bord, mais pas trop près quand même, parce qu'on était en Angleterre et qu'ils étaient tous contre les piscines de Guiness ici, et tendit la main vers Lumi. Elle était jolie, même si elle ne savait pas nager. Avec du bol, elle serait même reconnaissante s'il lui donnait des cours de nage. Toujours là pour aider, Fanderlun ! Un geste tout à fait désintéressé, bien entendu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une baignade peu banale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une baignade entre 'girls'. - SAMIA
» Une petite baignade [libre]
» Baignade nocturne [ Pv Sky ][Hentaï]
» Une baignade dans l'eau geler (libre)
» Baignade matinale [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wingardium University ::  :: Serres :: Piscine-
Sauter vers: