AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Rigel Aed Finnegan MacLochlainn [ aka : La Peste <3 ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rigel MacLochlainn
Impétrant(e)
avatar

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 02/11/2008

Grimoire du Sorcier ~
Humeur: Irish Irish
Bourse: 00 Gallions
Post-it:

MessageSujet: Rigel Aed Finnegan MacLochlainn [ aka : La Peste <3 ]   Dim 2 Nov - 4:45

[ Bonjour tout l'monde ^___^ ! Et bonjour ô grands admins vénérés *tente la léchouille pour faire passer sa fiche pas régulière* Comme vous allez sûrement le constater d'ici quelques 10/15 secondes, ma fiche est pas super conforme au modèle demandée (en tout cas le début) ... J'ai essayé de la remplir normalement au moins pour les informations requises, mais le début était trop tentant ^/////^ En plus, ça aurait tout à fait été le style de Rigel de faire ça ... ça compte ? Non ? Même pas un peu é___è ? Bon, si la fiche vous dérange ou que des choses manquent, n'hésitez pas, je changerais de suite ^^" ]




Présentation de La Peste


[Compte-rendu de l’interview de Rigel MacLochlainn.]





Qui êtes-vous pour me demander mon nom d’abord, jeune homme ?

...


Ah, une interview ? … Soit, je n’ai rien de mieux à faire. Mais prenons place, il est hors de question que je reste debout.

Lexy ?
Du thé. Oui, sucré.

Voilà, nous serons mieux ainsi.


Donc vous voulez m’interviewez … sur quoi au juste ? Qui je suis ? Si vous y tenez …



Et bien que dire de moi … je pourrais me présenter, je suppose. Mon nom complet est Rigel Aed Finnegan MacLochlainn, mais vous pouvez m’appeler Monsieur. La signification ? Huuum … Rigel est une étoile de la constellation d’Orion, la favorite de ma mère. Aed est du gaélique pour designer le feu, et Finnegan … a quelque chose à voir avec ma peau. ‘Blanc’ ou dans ces eaux-là.


MacLochlainn vous dit quelque chose ? Encore heureux ! Nous sommes l’une des lignées les plus pures, et, cela va sans dire, l'une des plus riches, d’Irlande. Du Royaume-Uni aussi, très certainement. Mais que disais-je ? Ah oui, les MacLochlainn. Mon père, Edern, travaille en relation avec le Ministère de la Magie. Je ne suis pas tout à faire sûr de me souvenir de son occupation exacte, et je pense qu’il m’en voudrait de le placer au Département de détournement de l’artisanat moldu, n’est-ce pas ? *rires*

Ma mère ? Oh, c’est une femme admirable. Elle n’a jamais travaillé, cela va de soi, mais s’est très bien occupée de nous. Bien sûr, nous avons été éduqués par nos gouvernantes respectives, mais nous pouvions toujours aller la voir, en cas de problèmes. Oui, c’est elle qui m’a appris le piano. Son nom ? Je vais vous l’écrire, ça ira plus vite. Oui, quelque peu … long. C’est irlandais. Voilà … Diorbhail … oui, avec un h … Erskina …

Ce que j’entendais par nous ? Oh, je ne vous ai pas parlé de mes frères et sœurs ? *rires* La fratrie MacLochlainn … Nous étions célèbres sur Magherafelt. Oui, c’est là où est notre manoir.


Nous sommes cinq, si l’on m’inclut. La plus vieille –elle me stupefixerait si elle m’entendait l’appeler ‘vieille’- est ma grande sœur, Euphemia. Elle a … 26 ans, je crois. Ou 27. Peu importe. Elle a quitté la maison, et s’occupe de ... potions, à Ste-Mangouste. Elle a du adorer la visite, quand je suis né. *rires* Je ne l’ai pas franchement revue depuis qu’elle est entrée en apprentissage.

Ensuite, les jumeaux ; bon, je vous rassure, ils ne le sont pas réellement, pas de cela dans la famille. On les a toujours appelés comme ça, cependant. Zephan et Iarlaith. Ca aussi vous voulez que je vous l’écrive ? Bon d’accord … Voilà, avec un i. Ils ont 23 et 24 ans, et sont inséparables. Ils passaient tout leur temps le nez dans un livre, à la maison, alors que voulez-vous que je vous dise d’eux ? Je ne les blâme pas, j’apprécie moi-même beaucoup la lecture. Mais nous ne parlons jamais beaucoup, ils étudient pour leurs concours d’entrée au bureau des aurors [ Je suppose qu’il y a bien un recrutement quelconque ? Si ce point pose problème, j’éditerais ^^’]. Zephan voulait être éleveur de dragons, ou quelque chose du genre,, mais Ira l’a convaincu de faire comme lui … Bref !

Donc ensuite, me voici, 19 ans, l’un des rares bruns de la famille avec mon père. Oui, tous roux, comme ma mère. Mes yeux verts ? Ah, ça je les tiens de … son grand-père, je crois. Enfin, quelque part dans la lignée des Selwyn. Oh, vous connaissez aussi ? Bien sûr, mes parents ont été mis en relation pour cela. Oui, oui, préserver la pureté du sang, la beauté… oui, ils étaient choisis dès l’enfance … Je n’en attends pas moins du mariage d’Euphie ou même du mien, vous savez … Mais continuons.

Après moi viens donc la petite dernière, ma sœur Daithe. Beau prénom n’est-ce pas ? ‘La lumière’. Oui, toujours en gaélique. Il faut respecter les origines, n’est-ce pas ? Elle vient d’entrer en deuxième année à Poudlard. C’est … un ange. Je n’aime pas les enfants, mais quand elle vous sourit, avec ses petites fossettes dans les joues, ou même qu’elle vous regarde avec ses grands yeux bleus … Elle est adorable. Je vous la présenterais un jour. En plus, elle a une étonnante faculté d’aimer tout le monde. Sincèrement, je vous croiserais comme ça, sans raison, je ne viendrais pas franchement vers vous. Elle si. C’est extraordinaire.
Oui, c’est une Serdaigle, comme nous tous avant elle, bien sûr.


Bon, assez sur ma famille.

Définir mon caractère ? Vous êtes drôle, jeune homme. Hum … Daithe vous dirait que je suis « super grand frère », que je suis gentil, attentionné, bla bla … ça ne marche qu’avec elle. Je n’aime pas franchement les gens, ils ne m’intéressent pas. Sans rire. La plupart, surtout ici, ne sont qu’un troupeau de dégénérés amorphes, obsédés par le Quidditch et les partiels ; Impossible de parler de quoi que ce soit de stimulant intellectuellement avec eux. Alors oui, je suis souvent tout seul, mais qu’importe ? Au moins j’ai le temps de travailler. Ca, les professeurs ne se plaignent pas. Comme s’il y avait de quoi ! Je dois être le seul à avoir un cerveau dans la plupart des classes.

Que dire d’autre … Je vous dirais que je n’aime pas me presser. Oui, je parais assez impatient comme ça, mais je peux attendre tout le temps qu’il faudra, si j’ai un but. J’aime assez étudier, apprendre … lire. Ah, et impossible de trouver un piano ici ! Si si, j’ai essayé de m’en faire livrer un, mais comme il s’agit d’un instrument moldu (comme quoi ils leur arrive de créer des choses interressantes des fois !), ceux qui l’ont amené n’ont pas pensé à le réduire avant de passer l’escalier. Des empotés.


Mais il suffit.


Qu’est-ce que vous voulez que je vous dise sur mon histoire ? Mon … enfance ? Et bien, il n’y a pas grand-chose à dire. Il ne m’est jamais rien arrivé de terriblement excitant. Papa nous emmenait souvent dans ses déplacements, alors j’ai pu voir quelques pays. Oh, vous êtes allé dans cette réserve, au Mexique ? Fascinant, n’est-ce pas ? Et le village sorcier près de Marseilles, vous connaissez ? Non ? Quel dommage. Vraiment très joli. Typique, oui.

Sinon, je me souviens beaucoup des fêtes qui avaient lieu à la maison. Halloween, Noël, le jour de l’An … Les grandes réceptions pour le festival du Solstice. Oui, une tradition celte. Ma mère aime beaucoup ces fêtes, avec les robes et toutes les fanfreluches. Je dois avouer que c’est … assez distrayant.


Un animal de compagnie ? Vous rêvez jeune homme, il faudrait s’en occuper. Enfin, il y a bien le Grand Duc que j’utilisais pour le courrier, à Poudlard, mais de là à appeler ça un animal de compagnie… Hum hum, tout gris. Avec des yeux jaunes. Assez beau, je dois reconnaitre. Ma sœur l’a nommé Bouh, à cause des cris … Elle avait 3 ans, alors elle n’avait encore qu’un vocabulaire assez limité. Je vous ai dit qu’elle apprenait le français, en plus de ses cours ? Je suis certain qu’elle pourrait nous traduire toute l’interview.



Non.

La composition de ma baguette est une information privée. Oui, elle vient de Paris. Comme nous y étions avant ma rentrée à Poudlard, nous avons fait les courses là-bas. Non, n’insistez pas. Comment ça, pas de honte ? Ce n’est pas une question de honte ! Ce n’est pas comme si c’était … je ne sais pas moi, du sureau ou … Non, elle est en amarante. Vous voyez les reflets violacés ? C’est un bois exotique. Très rapide en duel, pratique pour les sortilèges, disait le vieux de la boutique. A l’intérieur ? Non mais et puis quoi encore ? Bon … un cheveu de vélane. Bien une baguette française, hein ? La longueur, je vais vous dire de suite, je n’en sais rien.

La mesurer ? Vous êtes vraiment étrange vous, personne ne mesure sa baguette.


...


Espèce de pervers, sortez d’ici tout de suite !


[Fin de l’interview de Rigel Aed Finnegan MacLochlainn.]







Fiche d'identité
(En résumé ?)


Nom : MacLochlainn
Prénoms : Rigel Aed Finnegan
Surnom : Essayez un peu pour voir ~
Age : 19 ans [ 12 Mai - ]
Filière : Magie Noire.
Année : 1ere année.
Option Obligatoire : Club de Duels, puisqu’il le faut …

Race : Sang-pur, bien entendu !
Origine : Nationalité anglaise, origines irlandaises, écossaises et françaises (un lointain ancêtre séduit par les vélanes, paraitrait-il …)
Etablissement fréquenté : Ancien élève de Poudlard, prefet en 5eme et 6eme année ; Le choixpeau a longuement hésité entre le nid des serpents et le repère des aigles, mais finit par se plier à la volonté déjà bien affirmée de Rigel et à son héritage familial : il fut un excellent Serdaigle.

Adresse actuelle : Pour l’année ‘scolaire’, Rigel vit dans un appartement universitaire refait à grands coups de sortilèges divers, aux proportions assez démesurées quand on songe qu’il n’est occupé que le soir par un seul étudiant (quelque peu capricieux, il faut le reconnaître …) ; il a été entièrement décoré par ses soins, néanmoins, notre peste nationale étant aussi difficile quand à ses goûts en décoration que pour le reste … Il a également réquisitionné Lexy, l’un (ou l’une, il ne sait pas trop) des elfes de maisons du manoir. Sinon, il habite ce fameux manoir, près du lac de Magherafelt, en plein milieux de son Irlande natale.
Emploi : Et puis quoi encore, aller nettoyer ces affreux tas de ferailles moldus pour trois pièces ? Non, notre peste est entretenue !
Permis de transplaner : Oui (obtenu avec succès en 6eme année.)
Aptitudes particulières : A part une beauté hors du commun, une intelligence surpassant la moyenne, du fric à ne plus savoir où en mettre et une famille libérale et désintéressée ? Non, rien d’extraordinaire. Rigel est quelqu’un de très simple.




Apparence


Taille & poids : Et ses mensurations, tant que vous y êtes ? Bon … Rigel est une belle plante, même pour un homme. Ni trop grand ni spécialement nain, Rigel a juste la bonne taille, un gentil petit mètre 78 qu’il assume sans complexes. Comme s’il avait sujet à complexer ! Fin sans être chétif, musclé sans que sa force ne le défigure, Rigel aurait pu être dans une bonne moyenne s’il ne s’en écartait pas juste assez pour être ce qu’il est (beau, au cas où vous n’auriez pas saisi. C’est un MacLochlainn voyons !)
Yeux : Verts foncés, héritage de la branche maternelle ; il paraissent parfois marqués de reflets argentés, pas d’or dans ses belles prunelles, ni même de tâches ou de striures pour les gâter : juste deux emeraudes sombres.
Cheveux :
Longs jusqu’à sa taille, légèrement ondulés s’il n’y touche pas, Rigel est une vraie midinette quand à ses cheveux : lavés chaque soir avec soin, tailés au millimètre, la sirène entretient ses boucles sombres, elles hérités de son père ; ils ont exactement la même teinte noire violine, comme les ailes des corbeaux.

Style vestimentaire :
Rigel se définit de lui-même comme « peu regardant ». Cependant, sa définition du « peu regardant » implique simplement la différence d’avec ses tenues de soirées : si pour les receptions à Magherafelt, il passait plusieurs heures à ajuster son costume taillé main, il ne consacre qu’une petite demi-heure au choix de sa tenue le matin. Toujours l’œuvre du couturier familial, néanmoins adaptées plus ou moins au style étudiant, il dégage de toutes ses tenues une sorte d’élégance, même lorsque celles-ci se résument à une paire de jean, des baskets et un t-shirt. Il porte le plus souvent des chemises fines, des jeans, voir une veste en toile, bleu, beige ou noire, selon ce qui a sa préférence ce matin là.

Signe particulier:
Cherchez le coup de mèche, vous trouverez Rigel !




Personnalité


Qualités : Contrairement à ce qu’il peut prétendre, Rigel A des qualités (bien enfouies, certes.) : il est particulièrement intelligent et surtout très intuitif ; pour peu qu’il s’interresse à un sujet, il s’enfermera dans la bibliothèque et n’en ressortira qu’avec une maitrise parfaite de ce qui avait attiré son attention. Il est curieux et relativement calculateur, et s’il n’utilise que peu ses talents sociaux, il sait toujours faire jouer ses cartes en sa faveur. Par ailleurs, il est d’une loyauté sans limites envers les personnes qu’il choisit : sans être proche de sa famille, il est très attaché à la notion de sang commun, et ferait tout pour sa petite sœur, Daithe, qu’il adore plus que n’importe qui.
Défauts : Le principal défaut de Rigel est son incurable misanthropie : il considère 99.9% des gens comme allant d’ininterressant à ennuyeux à crever, et ne s’est jamais vraiment intégré nulle part. Il n’a jamais eu « d’amis », et ne vit que pour apprendre. Loin de l’image qu’on s’en fait habituellement, Rigel est un rat de bibliothèque ; il peut vous parler de milliers de choses des plus stupéfiantes et impressionner avec sa mémoire, il peut même parfois tenir des conversations relevant du simple bavardage, mais essayez donc de lui faire entendre quelque chose aux relations (voir aux sentiments !) humains, et vous vous heurterez à un mur.

Goûts , Loisirs & affinités : Ayant de par son éducation et sa personnalité des goûts assez raffinés, Rigel est peu à l’aise dans la vie estudiantine. Il ne sort pas, n’aimant comme alcool que ceux qu’il a déjà lui, et préférant le calme et l’étude au contact avec des foules bruyantes et enivrées. Il apprécie la musique, et aime encore plus en jouer, mais est cantonné au violon, par la faute des merveilleux déménageurs moldus. Il n’est pas spécialement actif, par conséquent, et consacre la plupart de ses soirées à lire, dessiner, peindre, ou jouer du violon sous le couvert d’un sort d’insonorisation.


Famille :
Edern MacLochlainn, employé du ministère de la Magie, 57 ans.
Dorhbail Erskina Selwyn MacLochainn, 51 ans, ‘mère au foyer’.
Euphemia MacLochainn, 26 ans, chercheuse en potions à Ste-Mangouste.
Iarlaith Caelan MacLochainn, 24 ans, futur auror.
Zephan Kane MacLochainn, 23 ans, futur auror.
-Rigel -
Daithe Fiona Maire MacLochlainn, 12 ans, deuxième année Serdaigle à Poudlard.




Informations complémentaires


Animal :
Bouh, hiboux grand-duc, gris aux yeux jaunes.
Langues parlées : Anglais, notions de français, gaélique.
Baguette : Amarante- Cheveux de Vélane- achetée à Paris –taille inconnue x)
Patronus : Un félin, probablement un lynx ou un serval. Rigel n’a jamais eu à l’utiliser en dehors des cours de DCFDM.

Remarques : Euuuh … J’espère que la formulation bizarre de la fiche sera quand même acceptée >___< Si ça dérange, je referais sans problème, j’avais simplement le début de tapé et ça décrivait assez bien ma peste ^__^ Sinon, le forum me plait beaucoup pour ce que j’en ai vu, il me tarde d’etre des vôtres ! Enfin une université magique *danse* ! =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Rigel Aed Finnegan MacLochlainn [ aka : La Peste <3 ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Roulotte dela peste maison!
» Peste et Tempête, tandem de choc...
» Séminaire intensif en peste + tétanos
» Une peste et un dragueur. [With K.I.A]
» question sur le nombre de novices de la peste et les xp

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wingardium University ::  :: Registres :: Inscriptions-
Sauter vers: