AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ou comment occuper un Dimanche pluvieux ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rigel MacLochlainn
Impétrant(e)
avatar

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 02/11/2008

Grimoire du Sorcier ~
Humeur: Irish Irish
Bourse: 00 Gallions
Post-it:

MessageSujet: Ou comment occuper un Dimanche pluvieux ...   Ven 7 Nov - 14:27

Râlant contre la terre entière -et plus particulièrement contre les nuages noirs couvrant l'horizon londonien-, jurant comme chaque semaine qu'on ne l'y reprendrait plus à aller perdre son dimanche de cette façon, Rigel pressa le pas sous l'averse. Finalement, les portes de la bibliothèque universitaire apparurent, formant un rai de lumière dorée étrangement rassurant, au travers du rideau de pluie, et il s'y engouffra.

Quelques sortilèges informulés de séchage-réchauffement et un "Bonjour." à peine murmuré plus tard, il prenait place à l'une des tables, secouant la tête pour libérer les quelques gouttes encore prisonnières de ses cheveux. Ce ne fut qu'alors qu'il s'autorisa à observer la pièce et ses quelques occupants :

Sur sa gauche, la porte d'entrée, où s'évaporaient toujours les flaques que son jean détrempé avait fait en entrant, et où reposaient trois parapluies contre un mur. Devant lui, les tables et les un, deux ... six élèves qui y travaillaient dans un calme religieux ; les étagères, ensuite, séparées selon les domaines d'études. Enfin, dans le coin au fond à droite, il repéra ce qu'il cherchait : près des fenêtres, un rayonnage s'affaissait gentiment, couvert de vieux livres, pour la plupart bien plus décrépis que les autres de la pièce. Il extirpa de son sac plume et parchemin et parti à l'assaut du rayon, certain de trouver une lecture intéressante parmi le fouillis de manuscrits.

Il en sélectionna trois, à moitié caché sur l'étagère du haut, que quelqu'un de plus petit que lui (l'autre idiote de rousse de sa classe, qui jouait à le défier, par exemple. Cette imbécile avait eu le culot d'avoir une meilleure note en potions que lui !) aurait certainement eu du mal à atteindre. L'un d'entre eux était intitulé : "E. Delacroix - Traité sur le Sang", et n'était de toute évidence pas au programme de leur année (s'il était au programme tout court, ce dont Rigel doutait), mais paraissait de loin le plus intéressant des trois. Les autres ne semblaient, malgré une couverture moisie et usée à souhait, n'être qu'un ramassis de bioéthique et autres foutaises. Il les reposa dans les minutes, en ayant seulement feuilleté leur préface, qui confirma ses impressions. Revenant à sa table, il s'absorba dans le récit de Delacroix.

L'homme semblait avoir de sérieux problèmes psychiatriques et une sévère tendance au sadisme. Cependant, transparaissaient entre les lignes nombres d'informations des plus intéressantes ; Par ailleurs, il évoquait un autre ouvrage, l'oeuvre d'un romain répondant au patronyme de Claudius Iustus. Delacroix décrivait ses recherches comme "Fascinantes", ce qui se traduisait comme sûrement passibles d'un séjour indéfini à Azkaban; Il lui fallait ce texte.

Consultant sa montre, Rigel s'aperçut que deux bonnes heures avait déjà passées, et qu'aussi passionnant que puisse-t'être le récit du vieux sadique français, son estomac protestait. En temps normal, il n'aurait pas laissé quelque chose d'aussi bas, vulgaire que sa faim l'interrompre dans ses recherches, mais il devait également passer chercher ses dernier livres chez Fleury et Bott, et réviser pour l'examen d'Histoire du lendemain matin.

Aussi tentant que cela puisse paraître, il doutait d'être autorisé à emmener le texte de Delacroix pour le continuer cet après-midi, et il ne pouvait simplement pas le glisser ni vu ni connu dans son sac, les sortilèges apposés à la porte des bibliothèques prévoyaient toujours ce cas et le repèreraient de suite. De mauvaise grâce, il se leva pour le replacer, le glissant discrètement au fond de l'éatgère, derrière des autres livres, avec un signet pour garder sa page.

A l'extérieur, la météo semblait plus clémente -à savoir qu'une bruine glacée avait remplacé la douche polaire-. Attrapant son sac, Rigel se dirigea vers la sortie, se préparant à affronter les éléments déchaînés et la Rue de Traverse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ou comment occuper un Dimanche pluvieux ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment s'occuper quand on s'ennuie...
» Comment s'occuper en fin de journée.
» Comment contrer un mumak?
» comment peindre des orientaux
» Annabuses, ou comment réussir son exam... , de A. Lasornette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wingardium University ::  :: Bibliothèque-
Sauter vers: