AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Whiriwind

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sarah McLane
Maîtresse Ô Grande Déesse des Admin aka MOGDA - Etudiante en 2ème année
Maîtresse Ô Grande Déesse des Admin aka MOGDA - Etudiante en 2ème année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 344
Age : 29
Filière : Sport Sur Balais (SSB)
Option Obligatoire : Chorale
Ascendance : : Mêlé
Date d'inscription : 13/03/2008

Grimoire du Sorcier ~
Humeur: Amoureux(se) Amoureux(se)
Bourse: 35 Gallions
Post-it:

MessageSujet: Whiriwind   Mer 2 Avr - 16:54



« Un lycée, une tempête phénoménale, un manoir...
Des pouvoirs « magiques » ?
C'est ce que de nombreux lycéens ont vécu en une seule journée.
Maintenant, ils sont dans un manoir duquel ils ne peuvent pas s'enfuir
Et se retrouvent avec des dons incontrôlables...
»


    {•. EXPLICATIONS

    Citation :
    { LA CATASTROPHE }

    •. Californie - Début Avril 1969 - Tout était normal, et, comme tous les jours, nous, vous, vos camarades de classe se sont levés, habillés et préparés pour aller travailler... Comme tant d'autres vous avez pris le chemin de l'école ou celui du bureau... Vous avez même eu le temps de vous faire allumer pour votre retard ou parce que vous n'avez pas rendu votre devoir à temps. Pire, votre prof de maths a passé une mauvaise soirée et passe ses nerfs sur vous... Bref, l'horreur d'une journée exactement comme les autres. Comme les autres ? Pas vraiment puisque vers 15h, le ciel est soudainement devenu noir, les éclairs se sont abattus sur la ville, et très rapidement, une violente tempête a commencé son étrange manège...

    Parmi les nombreuses victimes, la catastrophe naturelle a vite gagné le lycée Cali High School, où de nombreux élèves - dont vous-même - suivaient leurs études... Dans l'établissement même, les lumières se sont très soudainement éclipsées et l'école entière fut plongée dans le noir total.

    On entendait des cris et des pleurs, des appels au secours aussi, mais pour être honnête, chacun pensait à sauver sa propre vie alors que la tempête redoublait d'efforts et arrachait tout sur son passage. Une demi-heure après le début de la catastrophe, on se rendit vite compte que le feu s'était déclaré dans le lycée, et les derniers espoirs des quelques survivants s'éteignirent brusquement... L'oxygène commençait à manquer quand, peu à peu, tous les corps encore debout tombèrent un à un, soit dans un craquement, soit en silence, mais ce qui était sûr, c'est que l'état de chacun des enfants était critique...

    { LE MANOIR }

    {•. Ce qui s'est passé ensuite ? Vous ne vous en souvenez plus... En fait, lorsque l'oxygène est venu à manquer, vous vous êtes évanoui, et puis après, plus rien, le noir complet...

    Cependant, quelques heures plus tard, vous vous êtes réveillé au beau milieu de la poussière et toujours dans l'obscurité, mais une chose est sûre : ici, il n'y a pas de feu, on peut facilement respirer, et dehors, il n'y a pas la moindre rafale de vent... A tâtons, vous avancez et découvrez que vous n'êtes pas seul... Non, en réalité, quelques lycéens que vous connaissez de vue pour les avoir déjà croisé dans les couloirs, et, comme vous, ils ne semblent pas savoir ce qu'ils font là mais paraissent contents d'être vivants... Personne n'ose parler jusqu'à ce que tout le monde paraisse bien éveillé... Quelqu'un murmure « Sommes nous bien vivants ? » et la suite s'enchaine très rapidement : tous ceux présents commençent à chercher des visages connus, des gens qu'ils côtoyaient habituellement, mais la tâche n'est pas facile, et rares sont ceux qui retrouvent des amis...

    { DÉCOUVERTE SUSPECTE }

    Beaucoup de murmures, de phrases interrogatives, et parfois, un profond soupir de bonheur lorsqu'on retrouve un ami ou même un camarade de classe... Pourtant, ce manège cesse vite quand un nouveau cri retentit : là-bas, une fille avec une boule de feu au cœur de la main. Qu'est-ce que...? Et puis là-bas, un mec qui vient de geler la rampe de l'escalier alors que untel vient de se volatiliser... Quoi ? Et à cet instant, vous vous rendez compte que vous même possédez un de ces étranges pouvoirs que personne n'arrive encore à maitriser... Les minutes qui suivent sont très mouvementées pour chacun des jeunes gens présents, et chacun découvre petit à petit le don qu'il a acqui... Le tout dans un grand vacarme infernal où chacun pousse des cris de stupeur en découvrant ce qu'il est capable de faire.

    { ET LA SUITE ? }

    Finalement, tout le monde continue ses petites expériences jusqu'à ce que quelqu'un se rende compte que dehors, le soleil s'est levé... On propose de sortir dehors, et tout le monde convient qu'il est temps de rentrer chez soit et de quitter ce manoir, qui au passage, ressemble fortement à ceux qu'on trouve dans les films d'horreur, et on sort de la maison avec entrain et une certaine bonne humeur nerveuse... Dehors, le jardin est lui aussi dans un triste état, ce que tout le monde peut remarquer, mais l'attention générale est brusquement portée sur un type qui se cogne à quelque chose d'invisible mais d'apparemment puissant puisqu'il recule d'un mètre ou deux, projeté en arrière. Chacun pose une main sur la ligne tracée et invisible, et au final, quelqu'un conclut qu'il y a un champs de protection et qu'on ne peut pas sortir du manoir à moins d'y être autorisé...

    { LA PROPRIÉTAIRE DES LIEUX }

    Oui, mais... Autorisé par qui ? Il n'y a absolument personne d'autre que les lycéens de Cali High School et le « maitre du jeu » - si tant est qu'on peut qualifier cette aventure de jeu - qui les a amené ici ne semblait pas être sur place...

    Finalement, les jours passèrent et on commença petit à petit à se faire aux lieux... Bien sûr, il y avait du travail de rénovation à faire pour aménager confortablement le manoir, mais déjà, on commençait à se faire à l'idée qu'il faudrait peut être vivre ici... En plus, quelques-uns commencèrent à maitriser un petit peu plus leurs pouvoirs, bref, on commençait même à se dire qu'au final, la situation n'était pas si critique que ça... Enfin, jusqu'au jour où quelqu'un ressortit d'une pièce, qui faisait office de 'salon', livide et blanc comme un linge et déclarant avoir vu un « fantôme »,plus précisément, celui d'une femme à l'air méchant et sadique... Les stipulations se firent entendre et la principale rumeur que l'on retint fut celle que ce fantôme, s'il existait, était le propriétaire des lieux, que c'était ce même fantôme qui avait amené tout le monde dans ce manoir, et que c'était lui aussi qui les retenait prisonniers...

    {•. EN CE MOMENT

    Spoiler:
     

    {•. ET SINON ?


    Code:
    http://whiriwind.forumactif.biz

    Forum réservé aux membres capables d'écrire plus de 10 lignes par RP


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardium.goodforum.net/etudiants-valides-f41/sarah-mcla
 
Whiriwind
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wingardium University ::  :: Partenaires & Demandes de Partenariat :: Partenaires-
Sauter vers: